clichy-sous-bois (93)
localisation : clichy-sous-bois (93) / équipe : SOL, BE ALterea, Paysage Mira / maîtrise d'ouvrage : EPFIF et AJAssociés / budget travaux : 8.3m € ht / surface : 45 855 m² (602 logements) / mission : maîtrise d'oeuvre complète / crédits photos : clément guillaume / année : phase APD / équipe plan de sauvegarde : Ozone, Atelier 11, ARC, Espacité, Voisins Malins

Le quartier du Chêne Pointu bénéficie de la première ORCOD-IN (Opération de Requalification des Copropriétés Dégradés d'Intérêt national) en France. Lors des 10 années à venir, le quartier va subir de grands bouleversements. Des bouleversements assez négatifs dans un premier temps, au regard de leur impact sur la vie quotidienne : départ des habitants, immeubles vides, nuisances sonores des chantiers, terrains en friche, espaces délaissés. Cependant, cette tendance va s’inverser à partir de 2025, quand apparaîtront les prémices du nouveau quartier.

 

Aujourd’hui le quartier vit ses heures sombres et l’abattement général des habitants est palpable. Les problèmes sont multiples et s’aggravent les uns les autres : incivilités permanentes, sentiment d’insécurité constant, espaces communs surinvestis et très dégradés, nuisances sonores et hygiéniques perpétuelles, ascenseurs en panne, développement des activités illicites… Le quotidien est dur pour les familles, malgré un important investissement des équipes de projet liées à l’ORCOD, de la MOUS, de la ville, de la tranquillité publique et des différents équipements. « Il faut redonner du moral aux gens », nous dit une habitante du bâtiment 1 lors de nos entretiens. Et en effet, cela nous parait être la priorité, car l’idée de faire pousser un projet de transformation urbaine et sociale au sein d’une population malheureuse en état de résignation ne nous parait pas souhaitable.

 

Voilà pourquoi nous souhaitons qu’au-delà des urgences techniques, le projet de gestion de l’attente soit l’occasion de commencer à inverser la tendance. Cela implique donc de commencer la transformation sociale avant la fin de la métamorphose du bâti, de faire en sorte que l’on vienne au Chêne Pointu pour y trouver quelque chose que l’on ne trouve pas ailleurs. Pour cela nous avons identifié 5 leviers :
•Fédérer les habitants et les acteurs
•Créer de l’activité économique
•Favoriser l’épanouissement
•Insuffler la dimension artistique
•Reconnecter au végétal, à la biodiversité et au paysage

 

Pour que ces leviers puissent être activés, nous proposons que les travaux prévus dans le cadre du plan de sauvegarde soient dirigés, en plus des bâtiments, également sur les espaces à vocation publique.

Notre proposition se décline en 4 axes :
• AXE 1 : les rez-de-chaussée actifs
• AXE 2 : le chêne artistique
• AXE 3 : le retour du bois habité
• AXE 4 : le micro-commerce

Ces 4 axes visent tous à renforcer la cohésion sociale dans les espaces communs. Pour atteindre ce but, nous avons pris deux partis : accentuer la vocation publique et commune de certains espaces pour répondre à leur usage actuel ; résidentialiser d’autres espaces pour que les habitants retrouvent leur tranquillité.

 

En fin de compte, cette proposition s’articule autour de la dynamisation de certains espaces et l’apaisement d’autres, avec une volonté de connecter ces lieux ensemble ; aller dans le sens de ce qui fonctionne déjà de manière informelle tout en freinant les pratiques éprouvantes. Formaliser les usages sans les éteindre.

Image
Légende

ACTION N°1 Les rez-de-chaussée actifs : activer les RdC des immeubles voués à la démolition en transformant les appartements en locaux d'activités. Les logements en RdC peuvent se muer en un réel atout pour la revitalisation du quartier. Ce projet permettrait :
- de réduire les dépenses liées à la vacance tout en rendant les locaux utiles pendant plusieurs années
- d'intensifier l'activité, l'animation et de renouer enfin le quartier avec son usage premier de centre historique et géographique de la commune
- de favoriser la sûreté naturelle en pieds d'immeuble
- d'encourager la cohésion sociale.

Image
Légende

ACTION N°2 Le Chêne Artistique : insuffler une dimension artistique dans le quartier en transformant les façades des RdC, les halls et les cages d'escaliers des bâtiments voués à la démolitions en support d'initiatives artistiques et culturelles. Un travail artistique ambitieux sur le bâti peut être le support d'une nouvelle histoire pour le quartier et ses habitants. Ce projet permettrait :
- de rendre les abords des bâtiments et leurs espaces collectifs plus accueillants
- de valoriser le patrimoine bâti
- d'encourager la cohésion sociale en impliquant les habitants dans les travaux de leur immeuble
- de favoriser le sentiment d'appartenance et de donner envie aux habitants de "prendre soin" de leurs espaces communs.

 

Image
Légende

ACTION N°3 Le retour du bois habité : sensibiliser au cadre naturel du Chêne Pointu en qualifiant et valorisant les espaces publics et les abords des immeubles. Un projet paysager dans le quartier permettrait :
- de reconnecter les citoyens à la géographie, au lieu, au vivant
- de créer du lien social en remettant les lieux et les personnes en circuit, en cycle, en lien et en pensant le quartier comme un écosystème
- de s'engager dans le "prendre soin" ("care"), préparer "l'à-venir" du quartier.

Image
Légende

ACTION N°4 Le micro-commerce : créer un espace de sociabilité, de vente et de restauration produite par les habitants du Chêne Pointu, un espace public agréable à traverser, un cheminement sécurisé entre le centre social et l'école. L’économie informelle du quartier prend de l’ampleur et crée des nuisances dans le quartier. Néanmoins, il semble difficile de lutter contre ce phénomène qui profite aussi bien aux commerçants qu'aux consommateurs. Il est préférable d'essayer de mieux cadrer cette pratique de vente informelle, d'en faire un atout attractif pour le quartier à l'échelle d'un territoire plus large.

Image
Légende

Ci-dessus les bâtiments R+10 à notre charge pour la gestion de l'attente en attendant la démolition.

Dates prévues de démolition :

- 2025-2026 pour les bâtiments Curie, Mermoz et Balzac

- 2028 pour le bâtiment Rabelais

Image
Image
Image
Légende

Travaux de la ligne de tramway T4, allée Maurice Audin - octobre 2018.

Image
Légende

Bâtiment R+10 existant.

Image
Légende

Bâtiment Rabelais, existant.