villiers-le-bel (95)
localisation : Villiers-le-bel (95) / maîtrise d'ouvrage : copropriété du pré de l'enclos II / opérateur : Soliha / budget travaux : 4m € ht / surface : 6 370 m² / mission : maîtrise d'oeuvre complète / année : livraison prévue en 2021

La copropriété du Pré de l'Enclos II (PE2), située dans un quartier inscrit au NPNRU, fait l'objet d'un plan de sauvegarde. L'objectif est de redonner à cette copropriété en difficulté un cadre de vie plus adéquat et de redresser sa situation.

Le PE2, constitué de 3 bâtiments "plots" de 4, 6 et 10 étages construits dans les années 70, compte 91 lots d'habitation, un sous-sol et un parking souterrain sur un terrain arboré de 1 ha.

Le scénario «jardins d’hiver» - choisi par les copropriétaires - augmente la surface habitable des logements grâce à des nouveaux espaces entre l’intérieur et l’extérieur - «l’épaisseur de la matière isolante devient habitée». Il s'agit de traiter la performance énergétique du bâtiment autrement qu’avec des solutions purement techniques.

Pour ce projet, chaque élément du projet, présenté sous forme de différents scenarios, a fait l'objet d'un échange et d'une prise de position de la part des habitants. La co-conception a ainsi duré 2 ans, le temps nécessaire pour que chacun se saisisse des enjeux, pour que le projet murisse et qu'il rassemble les copropriétaires.

Ainsi, le choix du matériau céramique en façade, pour une esthétique originale et une durabilité du revêtement, s'est peu à peu imposé aux architectes comme aux habitants.

Enjeux du projet :

- améliorer le confort des logements

- augmenter la valeur des biens

- diminuer la facture énergétique des ménages

- résidentialiser et créer un véritable jardin privé commun

- fédérer les copropriétaires autour d'un projet commun

- réhabiliter en vue de prétendre à une certification BBC rénovation effinergie par l'organisme CERQUAL.

Image
Légende

Plan étage courant projet.

Image
Légende

Des jardins d’hiver viennent s’intégrer aux loggias existantes permettant d’augmenter légèrement la surface habitable des logements, de diminuer la facture énergétique des ménages et d’unifier la façade. Cep moy projet : 72 kwhep/m².an, % gain : 56%.

Image
Légende

Fermés en hiver, les jardins d'hiver vitrés créent un espace tampon isolant. Très ouverts en été, ils favorisent un système bioclimatique en évitant les problèmes de surchauffe par une ventilation naturelle.

Image
Légende

Façade Sud/Est projet, revêtement carreaux de céramique pour les jardins d'hiver.

En plus d'allier artisanat et esthétique colorée, ce matériau possède de nombreuses qualités : simplicité de mise en oeuvre, durabilité, facilité d'entretien et de nettoyage et il protège contre l'humidité en hiver et la chaleur en été.

Légende

Création de jardins d'hiver - "L'épaisseur de la matière isolante devient habitée".

Image
Image
Légende

Création de jardins d'hiver - "L'épaisseur de la matière isolante devient habitée", vues depuis le logement.

Image
Légende

Nous accordons une grande importance aux échanges et à l'implication des habitants dans le projet. C'est pourquoi nous avons organisé - en phase diagnostic - des journées dédiées à la visite d'un maximum de logements sous la forme d'un porte-à-porte (70% des appartements visités). Ces visites permettent de discuter avec un plus grand nombre d'habitants et de façon plus individualisée ; et ainsi de collecter un maximum d'informations utiles à l'élaboration du projet.

Image
Image
Légende

Photos de l'existant.