Conférence, Copropriétés : comment mieux habiter le collectif ?

Nous avons eu le plaisir et l'honneur de participer à la table ronde "Copropriétés, comment mieux habiter le collectif ?" organisée par Espacité à La Bellevilloise le 14 novembre.

 

Table ronde n°1 – Rendre le collectif désirable : quelles solutions architecturales et programmatiques ?

Table ronde n°2 – Créer du collectif pour favoriser le devenir des copropriétés : quelles nouvelles modalités d’action ?

Table ronde n°3 – Faire ville : sur quelles démarches et actions collectives s’appuyer ?

 

Merci à tous les intervenants et merci à Lisa Barruet, cheffe de projet et Emilie Belval-Lavillonnière, directrice générale d'Espacité d'avoir organisé ce moment d'échange.

 
Gigot bitume pour fêter la fin du chantier au Chêne Pointu
La fin d'une aventure architecturale et humaine, pour redonner du courage !

Après 24 mois, l'immense chantier habité de réparation et de mise en sécurité du Chêne Pointu s'achève. Ce fût une aventure intense, aux côtés de l'EPF, AJA, Ozone, A2MO, Atelier 11, Alterea, Planète Management, Nepsen, GTM et toutes les entreprises qui ont travaillé sur ce projet de travaux.

 
Prix requalification Architecturale de copropriétés catégorie "création de surfaces"
prix requalification de copropriété 2023

Toute l'équipe de SOL est très fière d'avoir reçu le prix de la requalification architecturale de copropriétés catégorie "création d'espaces", décerné par l'UNSFA et le Club de l'Amélioration de l'Habitat.

 

Cette toute première édition a pour ambition de mettre en lumière "l'acte architectural, lequel, dépassant les simples améliorations techniques, permet de redonner aux habitants le bonheur et la fierté d'habiter leur nouvel immeuble aux performances augmentées".

 

Peu valorisé, souvent perçu comme ingrat, le sujet de la réhabilitation des copropriétés est pourtant un sujet d'avenir, qui concerne 28,1% des logements du parc métropolitain (source insee).

 

Depuis 6 ans maintenant, SOL est engagée sur la réhabilitation de la copropriété du Pré de l'Enclos 2 à Villiers-le-Bel dans le cadre d'un Plan de Sauvegarde de copropriété dégradée porté par l'Etat, SOLIHA, l'ANAH, le préfet et la mairie de Villiers-le-Bel.

 

Un projet ambitieux et collectif qui fait la démonstration que la réhabilitation thermique peut être bien plus qu'une simple affaire d'isolation thermique par l'extérieur.

 
ANTENNE SOL A BARCELONA

SOL PREND SES QUARTIERS A BARCELONE.

Et pour commencer, nous sommes inspirées et émues par les CASTELLERS, qui nous font penser à notre devise FEDERER POUR POUSSER A L'ACTION ... Cette ville foisonnante va nourrir notre approche et nous apporter de nouvelles perspectives et collaborations.

 
SOL, lauréate du prix UIA 2023 des espaces conviviaux et inclusifs

Un lieu convivial et inclusif, c'est une promesse pour toutes les communautés de vivre et grandir ensemble. L'architecture s'empare de cette question au cœur de la démarche de Sol Architecture et Urbanisme. Notre agence est donc particulièrement fière d'obtenir la reconnaissance de son travail et de représenter la France parmi les lauréats du prix de de l'UIA - Union internationale des Architectes - pour les espaces conviviaux et inclusifs. L’agence a en effet reçu la mention honorable pour son projet d’extension et de rénovation du groupe scolaire Jean Macé, dans la catégorie "Refurbished Existing Buildings, including Historic Buildings".
Du projet d’école au projet école. L’agence Sol Architecture et Urbanisme s’est saisie de l’opportunité de la réhabilitation d’une école du quartier populaire Jean Macé à trappes (78) pour déconstruire les stéréotypes attachés à la rénovation urbaine, et réinventer les pratiques de l’architecture en mettant l’accent sur la pédagogique, l’émancipation et bien sûr l’écologie.
Hélène Reinhard, directrice de l’Agence, sera présente à Copenhague et répondra à l’invitation de Valérie Flicoteaux-Melling, vice-présidente du Conseil national de l'Ordre des architectes, pour parler de sa vision du Vivre ensemble et de sa manière de le mettre en œuvre au sein de Sol Architecture et urbanisme.  Le projet sera également présenté sur le stand de l'UIA, sous le regard bienveillant de Fionnula Rogerson dans la catégorie Western Europe.
Sol Architecture et Urbanisme est par ailleurs touchée de figurer parmi des lauréats particulièrement talentueux et venant du monde entier comme Caroe Architecture  Ltd (United Kingdom) ou encore Tiago Reis de Oliveira (Portugal) et tant d'autres à découvrir sur le site de l'UIA.

 
Dates modifiées : Festival "Tous à vos pinceaux" Quartier du Chêne pointu du 6 au 12 juillet 2023
Rejoignez-nous pour peindre et visiter le projet. Ouvert à toutes les initiatives et bonne volonté !

APPEL A BENEVOLES | FESTIVAL "TOUS A VOS PINCEAUX" DANS LE QUARTIER DU CHENE POINTU, À CLICHY-SOUS-BOIS


Depuis fin 2021, les habitants du Chêne Pointu vivent au quotidien les lourds travaux de sécurisation et de gestion de l’attente dans leur quartier et leur logement : électricité et plomberie, remplacement de fenêtres, rénovation des halls et cages d’escalier, travaux d’assainissement…

À l’approche de la fin de ces travaux et pour célébrer la fin du chantier, SOL Architecture porte le festival « Tous à vos pinceaux » : un grand chantier participatif itinérant sur l’ensemble du quartier, pour réaliser des fresques peintes au sol sur 5 jours, du 06/07 au 127/07 2023.

Nous sommes convaincus que le chantier participatif est un outil au service d’une société plus collaborative, qui rassemble habitants et professionnels porté par un désir commun d’action : au Chêne Pointu, un projet artistique qui influe sur le bien-être et la sécurité psychique des habitants, qui guérit et apaise les tensions en rendant les abords des bâtiments et l’espace urbain plus accueillants !

Pour que cette semaine soit un espace de partage et d’expression, ouvert à chacun, nous souhaitons que cet événement s’accompagne d’une série de petits ateliers et animations. Le mot d’ordre ? La spontanéité, où chacun se sent autorisé à s’impliquer. Que vous soyez musiciens, ingénieurs, enseignants, sportifs, que vous aimiez faire la cuisine, de la poterie…, nous vous invitons à mettre en valeur votre talent, votre créativité, votre métier et de partager votre passion le temps d’un petit moment convivial.

 

 
"On dirait la mer"
Les façades des jardins d'hiver sortent leur robe mosaïque dégradé de bleus à Villiers-le-bel
jardin d'hiver extension de balcons appropriation

Chantier bientôt fini!! Après 5 ans de projet, les habitants de la résidence "le pré de l'enclos 2" à Villiers-le-Bel commencent à s'approprier leurs nouveaux jardins d'hiver et surtout leurs nouvelles façades comme la petite sirène. Bravo GTM batiment pour al réalisation. Bravo Perette Jusforgues, cheffe de projet SOL pour le suivi. Un projet exemplaire réalisé en grande synergie avec la Ville de Villiers-le-Bel, SOLIHA l'opérateur, A2SC le syndic, et surtout les copropriétaires. Les travaux sont réalisés dans le cadre d'un dispositif plan de sauvegarde et à ce titre les travaux sont en partie financés par l'ANAH, le Conseil Régional d'Ile-de-France.

Un tel projet ambitieux de transformation profonde du batiment avec extensions de balcons sur une copropriété en difficulté n'aurait pu voir le jour sans la grande motivation tout au long du projet de toutes les équipes de SOL et de celles de tous les partenaires. Les habitants ont été impliqués à chaque moment, à chaque phase, à chaque choix. Nous sommes très fières du résultat de cette sirène bleue.

 
Du projet d'école au projet-école
Extension école terre crue, couleurs, mosaiques, matières
Chantier livré : l'école Jean Macé et le centre de loisirs occupés par les enfants
salle d'activités bois et terre crue

L'agence SOL Architecture & Urbanisme s’est saisie de l’opportunité de la réhabilitation d’une école du quartier populaire Jean Macé à Trappes (78) pour déconstruire les stéréotypes attachés à la rénovation urbaine, et réinventer les pratiques de l’architecture en mettant l'accent sur la pédagogie, l'émancipation et bien sûr l’écologie.

Livré en 2023, le projet de l’agence SOL opère une mutation d’image radicale de l’école. Soucieuse de préserver le caractère stimulant de l'école originelle – une agrégation de pavillons blancs aux toits plats et hauteurs variées dans la pure tradition « Moderno » –, SOL lui adjoint des volumes en structure bois aux pentes variées, et réhausse les façades extérieures comme les espaces intérieurs d’un camaïeu de couleurs, dans une liberté affirmée de mélanger matériaux, volumétries pour un projet haut en couleur.

Fondé sur un diagnostic prouvant qu’il est possible de faire deux équipements en un, plutôt que d’édifier un bâtiment autonome sur les surfaces extérieures de la cour, le projet optimise l’école existante en transformant ses circulations et créant un nouveau hall d’entrée, de sorte à édifier les espaces périscolaires dans leur continuité. L’école est ainsi augmentée et sa chronotopie bouleversée par une approche qui pourtant relève de l’acuponcture, livrant un bâtiment désormais optimisé, écologique et énergétiquement efficace.

Cependant le projet va bien au-delà de la seule transformation de l'école, et s'inscrit dans une démarche politique engagée. Pour le respect de l'environnement et le bien-être des usagers, l'accent est mis sur l’utilisation de matériaux écologiques et bio-sourcés, notamment le bois et la terre crue. Ces choix ont permis l'intégration de savoir-faire artisanaux, comme la construction de murs de briques de terre, une pratique encore jamais mise en œuvre par l’entreprise désignée. Le choix de filières sèches, la logique de réemploi participent à la mise en valeur de l’écosystème local. De plus, l'architecture de l’équipement est pensée pour favoriser l'éveil et le processus d'apprentissage des enfants qui ont été impliqués, avec leurs enseignants, dans des ateliers pédagogiques autour de la transformation de leur école. Les nouveaux espaces offrent une variété de tailles, de couleurs et de matériaux, incitant à la curiosité et à l'exploration. Des alcôves créent des espaces d'intimité au sein des espaces ouverts, et des jeux de couleur et de hauteur sur le mobilier permettent aux enfants comme au personnel de s'approprier les espaces selon leurs envies et besoins. La flexibilité de l’espace devient ainsi un véritable outil pédagogique au service de la créativité, de l’imagination et de pratiques collectives. 

 
LE FESTIVAL "TOUS À VOS PINCEAUX" DU 03/07 AU 07/07 2023
COPROPRIÉTÉS DU CHÊNE POINTU ET DE L'ETOILE DU CHÊNE POINTU, CLICHY-SOUS-BOIS mai 2023

Depuis fin 2021, les habitants du Chêne Pointu vivent au quotidien les travaux de sécurisation et de gestion de l’attente dans leur quartier et leur logement : électricité et plomberie, remplacement de fenêtres, rénovation des halls et cages d’escalier, réalisation de différentes tranchées pour l’assainissement…  
À l'approche de la fin de ces travaux et pour marquer la fin du chantier, SOL Architecture souhaite porter un projet de chantier participatif de peinture de fresque au sol, aux abords de quatre bâtiments des copropriétés du Chêne Pointu et de l'Étoile du Chêne Pointu. Ce chantier, sur une semaine, sera ponctué d'un ensemble d’ateliers et d’évènements pour rassembler les habitants du quartier ainsi que l'ensemble des acteurs.

 
Conférence Retour sur le durable
conférence batiment durable
Maison de l'Architecture Ile de France, EKOPOLIS et le CROAIF

Rénover pour le bien-être social
Lundi 20 mars 2023 - 19h à 20h30 - Les Récollets, le lieu de l'architecture en Île-de-France

La rénovation des logements a une influence indéniable sur la création et le renforcement du bien-être social des habitants. De plus en plus, les projets de rénovation s’inscrivent dans la création d’espaces partagés permettant de développer les liens entre voisins et favoriser la coopération entre les différents habitants d’un même quartier.

Les projets de rénovation s’inscrivent également dans une amélioration des conditions de vie des personnes les plus vulnérables, tels que les personnes âgées ou les personnes à faible revenu.

Enfin, la participation active des habitants aux projets de rénovation permet d’accroitre le sentiment d'appartenance à un environnement sain et dynamique. Les projets de rénovation peuvent donc contribuer à construire des quartiers plus forts et plus résilients.

Cette conférence permettra d’explorer l’importance de l’approche social dans les projets de rénovation du bâti par le biais de projets emblématiques de notre région.

Co-animation :

  • Soraya BAÏT-IHADDADENE, conseillère ordinale au CROAIF
  • Léon COUCKE, responsable du pôle Accompagnement de projet

1ère intervention : Philippe MADEC, Atelier Philippe Madec : Présentation de la Médiathèque James Baldwin, Paris XIXe

    2ème intervention : Hélène REINHARD, Hélène SALANAVE, Chloé MEYER SOL Architecture : Présentation de la Copropriété du "Chêne pointu"- Clichy-sous-Bois (93)

    Le quartier du Chêne Pointu bénéficie de la première ORCOD-IN (Opération de Requalification des Copropriétés Dégradés d'Intérêt national) en France. Lors des 10 années à venir, le quartier va subir de grands bouleversements. Des bouleversements assez négatifs dans un premier temps, au regard de leur impact sur la vie quotidienne : départ des habitants, immeubles vides, nuisances sonores des chantiers, terrains en friche, espaces délaissés. Cependant, cette tendance va s’inverser à partir de 2025, quand apparaîtront les prémices du nouveau quartier.

     
    "On vit ensemble"
    Sortie du numéro 26 de la revue Conseils des Architectes-conseils de l'Etat

    Cet ouvrage, "On vit ensemble", est le 26e de la série Conseils restituant la teneur des séminaires des architectes-conseils de l'Etat. Il est consacré au séminaire et au colloque qui se sont déroulés à Barcelone, du 14 au 17 octobre 2021 et à Bobigny le 8 mars 2022.

    Il est publié à l'initiative de l'association des architectes-conseils de l'Etat, avec le concours de la Direction Générale de l'Aménagement, du Logement et de la Nature du ministère de la Transition Ecologique et de la cohésion des Territoires, et de la Direction Générale des Patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication.

     
    Repolitiser la Ville - Conférence débat le 15 mars à Saint Denis
    RSVP secretariat@architectes-conseils.org

    Forts de voyage d'études dans des villes-frontières inspirantes (Barcelone, coopératives de logements à Zurich), les Architectes-conseils de l'Etat appellent les citoyens, les élus et les acteurs de la ville à s'emparer des outils réglementaires et tactiques existants dans notre pays pour fabriquer une ville plus juste, plus démocratique et plus vivante.

    Pour en parler, Hélène Reinhard, David Jouquand et Hervé Dubois, respectivement président.e.s de l'association des Architectes-conseils de l'Etat en 2021, 2022 et 2023, invitent Ines Sekkiki et Naïma Alibat représentantes de Ghettup, Cécile Hagmann, directrice générale La Coop Foncière Francilienne et Mathieu Delorme, fondateur de l'Atelier Georges, à témoigner de leurs expériences sur des alternatives puissantes et opérationnelles.

    Nous vous donnons rendez-vous le 15 mars à 18h30, au SAS de Saint Denis, 6 rue Auguste Gillot. La conférence sera suivie d'un verre. Merci de réserver à l'adresse suivante : secretariat@architectes-conseils.org

     
    Une fine équipe pour une belle époque
    La nouvelle photo de classe est arrivée !!!

    AAAAH la photo d'équipe tant attendue! Merci Clément Guillaume pour cette belle photo. Une équipe presque entièrement féminine (avec Nathan qui nous soutient). Anne, Naïma, Capucine, Stéphanie, Chloé, Perette, Nathan, Hélène et Hélène, une équipe engagée autour de valeurs fortes :

    - INCARNER LE RENOUVEAU : apporter l'espoir d'une transformation positive

    - CHANGER LE REGARD : diffuser de nouvelles idées qui sortent des sentiers battus

    - FAIRE CONFIANCE : donner la place aux autres pour qu'ils donnent le meilleur d'eux même

    - DECOMPLEXIFIER : intégrer de nombreux facteurs et en partager la synthèse

    - INSPIRER : éveiller l'imaginaire, la créativité, la réflexion et l'action

     
    2023, une année pleine d'énergie
    carte de voeux
    bonne année 2023

    SOL souhaite une année haute en couleurs, pleine d'énergie, d'échanges, de reciprocité et de coopération.

     
    SOL S'ETOFFE !

    Encore et toujours, Hélène, Hélène et Nathan continuent de tenir les murs de la casa SOL !

    Pérette et Chloé y ont quant à elles y installé leur déco.

    En 2022, Capucine et Naïma y ont déposé leurs valises (pour longtemps on espère !) et Aelis a transmis les clés de la casa à Stéphanie.

    Baptiste continue d'occuper le clic-clac.

    Et en 2023, c'est pour Anne que nous commandons une nouvelle paire de chaussons. Bienvenue à elle !

     

    Une équipe toujours plus éclectique, attachante, travailleuse et engagée.

     
    UN INSTANT CHEZ SOL
    Un instant chez SOL

    La mini-série "Un instant chez SOL", ce sont 3 micro-reportages pour plonger dans l'univers de SOL, en vivant 3 évènements.

     
    Actes du séminaire des architectes-conseils de l'Etat - Barcelone 2021-Bobigny 2022
    "On vit ensemble ?", par Hélène Reinhard, présidente des ACE 2021

    L'architecture et l'urbanisme pour émanciper, dépasser les injustices et redonner du courage.

    Cet ouvrage "On vit ensemble ?" est le 26e de la série conseils restituant la teneur des séminaires des architectes-conseils de l'Etat, il est consacré au séminaire et au colloque se se sont déroulés, du 14 au 17 octobre 2021 à Barcelone et le 8 mars 2022 à Bobigny. Il est publié à l'initiative de l'association des architectes-conseils de l'Etat, avec le cours de la DGALN du ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des territoires, et de la Direction Générale des Patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication.

     

     
    L'isolant habité
    Villiers-le-Bel

    Du nouveau sur le chantier du Pré-de-l'Enclos II où petit à petit les extensions de balcons prennent forme pour créer un véritable espace en plus à utiliser ; un intérieur extérieur qui agrémente chaque logement tout en isolant thermiquement et phoniquement.

     
    POST - la revue d'un monde post-carbone
    Ruralités, nouvelle ère

    'Hélène Reinhard "Le matériau du XXIe siècle, c'est le déjà-là"

    Langouët (Ille-et-Vilaine), Ungersheim (Haut-Rhin), Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) : en France, plusieurs villages montrent le chemin d'une transition bas-carbone. Jugée plus humaine, plus "verte", l'échelle de vie offerte par les territoires ruraux séduit de plus en plus.

    Interviews d'Hélène Reinhard, de Pierre Janin et Simon Teyssou.

     
    Un instant chez SOL : Villiers-le-Bel
    Une nouvelle peau pour la copro

    A Villiers-le-Bel, depuis 2017, l'agence SOL architecture travaille sur la réhabilitation de la copropriété du Pré de l'enclos 2 dans le cadre du programme de plan de sauvegarde de copropriétés dégradées. Au-delà d'une simple réhabilitation thermique, le projet retenu et voté par les habitants prévoit des extensions de balcons afin de créer des espaces tampons / jardins d'hiver. Autrement dit, un isolant habité.

     
    ON VIT ENSEMBLE?
    L'architecture et l'urbanisme pour émanciper, dépasser les injustices et redonner du courage

    En 2021, Hélène Reinhard en tant que Présidente de l'association des Architectes-conseils de l'Etat a porté la thématique de la cohésion sociale comme thème d'études. Elle a organisé un séminaire à Barcelone du 14 au 17 octobre2021 et une journée d'études à Bobigny le 8 mars 2022, intitulés "On vit ensemble?"

    L’Histoire humaine s’accélère. Le temps pour relever certains défis, climatiques et sociaux, rétrécit comme peau de chagrin. Les enfants qui naissent aujourd’hui vivront encore plus durement les conséquences du réchauffement. Le Covid s’est invité sans prévenir dans nos vies avec les conséquences que l’on connaît. Le monde entier est concerné. Qui pensait que nous connaîtrions cela. Nos villes et nos villages, si policés, deviennent une exception au regard de la planète qui abrite des territoires mouvementés où l’informel, le spontané prennent le dessus. La souplesse de cet informel, la force de ce spontané, comment allons-nous pouvoir les intégrer, ici en Europe, sans perdre pour autant le contrôle et la maîtrise de l’urbanisme. Comment faire cohabiter ces forces divergentes pour n’en faire qu’une ?

     

     
    Nouveau projet
    LA NOUE C'EST NOUS, TRANSFORMATION DES IMMEUBLES L1 ET L2 A LA NOUE CAILLET, BONDY

    Lors de notre première venu à Bondy, nous avons été frappé par la forte présence d’habitants au sein de l’espace public. La vie urbaine est dense et l’énergie humaine s’y déploie à chaque coin de rue. Cependant, nous avons remarqué un contraste entre le comportement des hommes, statique et
    groupé, et celui des femmes,  toujours en mouvement. D’un côté, la population masculine s’installe dans l’espace public, profite du mobilier extérieur, forme des groupes de plus de 3 personnes et façonne majoritairement le paysage urbain de la ville. De l’autre côté, la population féminine se
    déploie différemment, par petits groupes, accompagnées parfois d’enfants, faisant des va-et-vient constant entre les écoles, commerces alimentaires et habitations, pour finalement ne représenter qu’une infime partie de ce paysage urbain. Pourtant, lorsque nous analysons les données INSEE (2018) de la ville, les femmes sont plus présentes que les hommes au sein de la population locale (51,4% contre 48,6%) et jouent un rôle majeur dans la vie du quartier.

     
    Nouveau projet
    ETUDE URBAINE POUR LA CENTRALITE ET PLACE DU MARCHE DE L'ABREUVOIR A BOBIGNY

    Nous sommes en 2042, le 9-3 est devenu le pole d’innovation, la ruche mondiale, le creuset d’une nouvelle mondialisation humaniste profitant de la richesse des échanges interculturels.

    La cité de l’Abreuvoir avec ses vastes espaces de parc, ses centaines d’arbres centenaires, son esprit village, son marché historique drainant des visiteurs nombreux et heureux de trouver là des produits du monde entier, ses immeubles accueillant plusieurs générations d’artisans et d’entreprises de nouvelles technologies ayant vu le jour dans les années 20, avec son complexe des initiatives où fleurissent depuis plus de 20 ans de nouvelles perles d’artistes, chercheurs et leaders en tous genres prêts à changer le monde.

    En 2042 à la cité de l’Abreuvoir, on vit un monde complexe dans l’harmonie sans l’uniformité. Le quartier a son identité propre. Il vibre d’une façon particulière. Il a été pauvre, aujourd’hui, il est dynamique, il accueille des populations qui trouvent leur place au sein d’un environnement mixte où l’entraide et la stimulation collective forment un socle solide au développement d’une vie meilleure et d’un rôle positif dans la société. Ce lieu si précieux favorise une connexion avec le vivant ainsi que l’épanouissement mental et sensoriel, c’est un lieu résilient. Ce petit havre de bien-vivre est tel qu’il est grâce à une histoire longue et des engagements répétés.

     
    SOL A UNE NOUVELLE MAISON
    LA CASA

    Fin mars 2021, SOL a emménagé dans une magnifique petite maison au fond d'une cour intrigante avenue Jean Jaurès à Paris 19e. Deux petits étages, une mini terrasse. C'est le bonheur! Tous les matins, on ouvre les volets, ça sent le jasmin, les pies jacassent et les moineaux viennent chiper des cerises.

     
    NOUVEAU PROJET
    SOL est retenu pour concevoir un projet original de ressourcerie et cabinet médical à Stains (93)

    Seine Saint-Denis Habitat nous a confié la conception et réalisation de cet équipement au programme original mêlant une ressourcerie portée par la régie de quartier de Stains et un cabinet médical, centre de soins. Voici nos mots sur ce projet :

    " TAKE CARE
    Un samedi après-midi à l’EMMAUS DEFI situé rue Riquet à Paris 19ème en juin 2020 - entre 2 confinements - j’ai eu l’occasion d’échanger avec trois dames habitantes du quartier qui me disaient « qu’est-ce qu’on est bien ici », « on vient souvent pour passer ici un bon moment, on y trouve des choses dans notre budget, sympas, en musique en plus, et on bavarde avec les gens, c’est vraiment une de nos sorties préférées ». D’autres vont à IKEA le samedi, et c’est aussi une sortie en famille, où l’on flâne en imaginant son intérieur, en rêvant à la trouvaille et en déambulant au milieu de mini-univers alléchants. Entre ces deux expériences, finalement reliées par le plaisir du lieu boutique, de la trouvaille, de l’imagination et d’une sortie, nous trouvons l’inspiration pour la ressourcerie.
    Bien sûr, nous pensons aussi à tout l’aspect vertueux d’un lieu qui prône la réparation, la valorisation, la seconde vie des objets et lutte ainsi conter la surconsommation, la surproduction. L’idée d’un lieu qui valorise le travail manuel, les métiers artisanaux résonne fortement aussi pour nous avec d’autres projets que nous portons autour de l’installation d’artisans en centre-bourg.
    Ce lieu que nous sommes en train d’esquisser tous ensemble sera un lieu unique sur le territoire de Plaine Commune, un lieu fort. Avec cette programmation spéciale, il a la capacité de concentrer et rayonner et surtout d’apporter un vrai plus dans le quotidien des habitants. Il est une promesse
    de brassage, de personnes venues d’ailleurs et de professionnels qui vont prendre soin et stimuler la créativité.
    En réfléchissant au programme du centre médical, tout un tas d’expériences positives et négatives nous sont revenues en tête : comment nous déshabillons-nous dans le cabinet du médecin ou du gynécologue ? Comment recherchons ou évitons-nous les regards des autres patients dans la salle
    d’attente ? Comment attendons-nous son enfant qui est en séance ? Comment notre enfant attend pendant que l’on est en séance ? Comment apprendre des choses sur notre santé en regardant les affiches au mur ? Le rendez-vous chez le soignant - quel qu’il soit - est toujours un moment important, il est indispensable que le lieu soit bien chauffé, bien climatisé, bien éclairé et qu’on s’y sente bien.

    Notre partenaire bureau d'études : Alterea
     

     
    LA HALLE AUX ARTISANS - Garage Toulou _ Nozay 44
    Reinventer rural Nozay, logements-ateliers artisans
    SOL LAUREAT DU PREMIER REINVENTER RURAL
    garage toulou Nozay

    RÉVÉLER LE RURAL, RÉGÉNÉRER LE GARAGE TOULOU, RÉINVENTER L’ESPACE DE VIE
    L’artisanat d’art : un levier local
    ARTISANAT ET ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ
    Les français ont une excellente opinion des artisans. Cette opinion est bien sûr celle de consommateurs - qui préfèrent à 71% acheter chez un artisan, mais aussi celle de parents - qui considèrent que c’est une voie de valeur pour leurs enfants (77%), c’est également l’opinion d’actifs - qui envisagent majoritairement que leur reconversion pourrait se faire dans l’artisanat (58%). (Chiffres : BVA 2017 pour le FNPCA).
    Or l’artisan est un symbole de la ruralité vivante, de sa culture propre et de son dynamisme économique. Qu’il s ’agisse de l’économie de proximité ou de tourisme créatif, l’artisan est un agent essentiel du tissu social rural.

    La proposition traduit donc cette intention générale en exploitant la centralité du Garage Toulou à Nozay, son ancrage patrimonial fort, pour déployer un dispositif inédit de logement-atelier dont l’ambition première est de contribuer à l’émergence d’une économie locale. La démarche se fonde en particulier sur l’existence sur le territoire d’individus porteurs d’une idée, d’un projet, d’une ambition entrepreneuriale, mais possédant peu de moyens financiers, les contraignant tant dans l’éclosion de leur projet que dans leur stabilisation personnelle, l’accès à un logement financièrement accessible leur étant compliqué. Le logement-atelier offre ainsi une réponse multiple à ces problématiques :
    + proposer un logement abordable, permettant la stabilisation des ménages,
    + y associer un local d’activité à loyer maitrisé également, en centre – bourg avec une mise en réseau de partenaires et de clients permettant l’épanouissement de l’entrepreneur,
    + et dont l’intérêt est la proximité géographique avec le logement, minimisant ainsi les déplacements domicile-travail au bénéfice de la réduction des émissions de CO2 d’une part, et de l’amélioration de la vie sociale et familiale d’autre part.

    Notre partenaire pour ce projet : SOLIHA 44

     

     

     
    PLAN DE SAUVEGARDE
    plan de sauvegarde, anah, Blanc-Mesnil, NPNRU
    SOL RETENU POUR LA REHABILITATION DE LA RESIDENCE "LES CARAVELLES" AU BLANC-MESNIL
    plan de sauvegarde, anah, Blanc-Mesnil, NPNRU

    La cité des Caravelles a été érigée sur le modèle des grands ensembles standardisés, dans un contexte de crise du logement d’après-guerre. Elle est aujourd’hui située sur un territoire économiquement dévalué, fragmenté par des infrastructures urbaines majeures, sujet aux nuisances, peu équipé et dont l’identité est écartelée par des écritures urbaines hétéroclites. Dans ce contexte, la population de la cité des Caravelles du Blanc-Mesnil souffre d’une paupérisation croissante et de la dégradation des conditions de vie. A l’instar de son territoire d’implantation, les défis du renouveau des Caravelles sont majeurs.
    Plus largement, le projet de réhabilitation des Caravelles questionne la re-constitution de la ville, face à des défis sociaux et écologiques bouleversants. Or ce processus endémique de revalorisation architecturale, urbaine et sociale est à la hauteur des enjeux que nous plaçons dans notre pratique de l’architecture.
    Car, au-delà des lieux communs relatifs aux grands ensembles, le site dispose d’une situation singulière, complexe, générant des idées énergisantes dès lors que l’on privilégie une approche frontale.
    Paradoxalement vécu comme une enclave urbaine, malgré une bonne desserte, le quartier provoque des sentiments contrastés. Ces sentiments se situent entre les pôles de l’abandon et de la fierté. Une identité forte qu’il conviendra de convoquer, de conserver, à mesure que l’on s’emploiera à réduire la sensation d’isolement. Cette singularité, ce qui fait que l’on sait que l’on est dans le quartier nord du Blanc-Mesnil et pas ailleurs, tient - comme souvent - à ce qui est aussi la source de certaines de ses difficultés : la dimension auditive unique que procurent les proximités de l’aéroport, de l’autoroute et de la nationale ; la richesse décousue du vocabulaire architectural, fait de couleurs chatoyantes, de modénatures, d’emprunts à l’art déco, de volumes divers mais toujours à échelle humaine ; l’existence du musée de l’air et de l’espace.

    Maitre d'ouvrage : Syndicat des copropriétaires des Caravelles, opérateur plan de sauvegarde Ozone Conseils

     
    Concours pour la construction d'un batiment
    habitat social logement d'insertion, freha, briques
    9 LOGEMENTS D'INSERTION A DEUIL-LA-BARRE
    habitat social logement d'insertion, freha, briques

    Ce projet représente l’essence de notre démarche : la parcelle contrainte (les projets les plus réussis naissent souvent de la contrainte); le tissu du quartier résidentiel vivant, divers, en pleine évolution; le programme. L’agence SOL est motivée par l’ambition de prouver qu’il est possible d’offrir un habitat généreux et élégant, tout en étant généré par un programme simple et économe.
    POUR CE FAIRE, NOUS AVONS RELEVÉ TROIS AXES FORTS :
    • DES LOGEMENTS POUR SE RESSOURCER: QUALITÉ INTÉRIEURE DES LOGEMENTS, DISPOSITION HARMONIEUSE, LUMINOSITÉ NATURELLE, PIÈCES À VIVRE GÉNÉREUSES ET FACILES À AMÉNAGER, ACOUSTIQUE AGRÉABLE, AIR SAIN, AMÉNAGEMENTS DE BELLE QUALITÉ ET SOLIDES.
    • DES LOGEMENTS ÉCONOMES POUR LEURS LOCATAIRES ET FACILES D’ENTRETIEN: MATÉRIAUX PÉRENNES ET DE GRANDE QUALITÉ, SOBRIÉTÉ
    ÉNERGÉTIQUE POUR UNE RÉDUCTION DES CHARGES, SIMPLICITÉ DES FORMES (IMMEUBLES COMPACTS ET À L’ARCHITECTURE ÉVIDENTE).
    • UNE OPÉRATION IDÉALEMENT INSÉRÉE DANS LE TISSU DEUILLOIS ET EN HARMONIE AVEC LES CONSTRUCTIONS VOISINES: SE RACCROCHER AUX FAÇADES AVOISINANTES, UNE ESTHÉTIQUE PURE ET TRÈS SOBRE DE FAUBOURG (BAIES VITRÉES DIMENSIONS IDEALES, MENUISERIES RESISTANTES, FAÇADE LISSE, TOITURE DOUBLE PENTE…).

    Maitre d'ouvrage : FREHA

     
    BARACHET-MATHAT

    SOL retenu en deuxième phase du programme "Réinventons nos coeurs de ville" pour la reconversion de l'immeuble Barachet-Mathat dans le centre ville de Vierzon (Cher). Programme mixte, tiers-lieu.

    Partenaire : SOLIHA Centre-Val de Loire

     
    SEVRAN : PLAN DE SAUVEGARDE RESIDENCE "LE BONAPARTE"
    SEVRAN, BONAPARTE, NPNRU ANAH PLAN DE SAUVEGARDE
    SEVRAN (93)
    ARCHITECTE-CONSEIL

    Dans le cadre du NPNRU du quartier des Beaudottes à Sevran (93), la copropriété Bonaparte bénéficie du dispositif Plan de Sauvegarde. SOL est retenu aux cotés de Ozone Conseils, ARC, Léonie Chatelain comme architecte-conseil pour l'élaboration du plan de sauvegarde.

    Maitre d'ouvrage : EPT Terres d'envol

     
    "Les Misérables"
    le film "Les Misérables", un décor familier pour SOL Architecture
    sol architecture et urbanisme

    L'équipe de SOL était impatiente de découvrir le film de Ladj Ly. Tourné dans le quartier du Chêne Pointu à Clichy-sous-Bois, le film fait écho au travail mené par l'agence dans le cadre d'une mission de réhabilitation et d'urbanisme transitoire.

     
    Réinventer Rural
    SOL sélectionné en deuxième phase
    sol architecture et urbanisme

    Notre proposition pour réinventer le garage Toulou à Nozay (44) a été retenue en deuxième phase du concours "Réinventer Rural".